Share  
 
ACCUEIL

.

Citations

Thèmes   Auteurs
 
  .
.
.
 
     

Michel AUDIARD
.
Jean-Paul SARTRE
.
Victor HUGO
.
William SHAKESPEARE
.
Romain GUILLEAUMES
.
CONFUCIUS
.
VAUVENARGUES
.
Albert CAMUS
.
Blaise PASCAL
.
Sacha GUITRY
.
Woody ALLEN
François de LA ROCHEFOUCAULD
.
Friedrich NIETZSCHE
.
VOLTAIRE
.
SENEQUE
.
Alfred de MUSSET
.
Gustave THIBON
.
Albert EINSTEIN
.
Napoléon BONAPARTE
.
Jean-Jacques ROUSSEAU
.
Charles de MONTESQUIEU
.
Oscar WILDE
   
   

"En général les gens intelligents ne sont pas courageux et les gens courageux ne sont pas intelligents."

Charles de Gaulle.

"Si tu décides de te faire ta propre idée sur chaque chose, prépare-toi à vivre en marge et dans le mépris du groupe."

Erard de La Reid.

"Le plus grand malheur de l'homme, c'est un mariage heureux. Aucun espoir de divorce."

Milan Kundera.

"La mort enlève tout sérieux à la vie."

Paul Valéry.

"On devient moral dès qu'on est malheureux."

Marcel Proust.

"Quoi qu'on fasse, on ne peut se déshonorer quand on est riche."

Denis Diderot.

"L'espérance d'une joie est presque égale à une joie."

William Shakespeare.

"La pensée du suicide est une puissante consolation, elle aide à passer plus d'une mauvaise nuit."

Friedrich Nietzsche.

"Il est plus facile de faire acquitter un coupable qu'un innocent, c'est bien connu."

Henri Jeanson.

"Un sourire du coeur vaut bien des baisers sans âme et sans saveur."

Gylian de Cadiem.

"La seule supériorité réelle de l'homme jaillit du sens de l'absurde qui le saisit quand il se réfléchit, quand il se demande ce qu'il est venu faire en ce monde."

Wilfrid Lemoine.

"Au zoo. Toutes ces bêtes ont une tenue décente, hormis les singes. On sent que l'homme n'est pas loin."

Emil Michel Cioran.
 

"Attends d'avoir traversé la rivière pour dire au crocodile qu'il a une bosse sur le nez."

Proverbe ashanti.

"L'existence du Soldat est la trace la plus douloureuse de barbarie qui subsiste parmi les hommes."

Alfred de Vigny.

"La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc, la mort n'existe pas."

Woody Allen.

"Il n'est pas si dangereux de faire du mal à la plupart des hommes que de leur faire trop de bien."

François de La Rochefoucauld.

"Un homme n'est pas malheureux parce qu'il a de l'ambition, mais parce qu'il en est dévoré."

Charles de Montesquieu.

"Les orgueils blessés sont plus dangereux que les intérêts lésés."

Louis de Bonald.

"Depuis que l'homme existe, l'idéal n'a pas plus de pouvoir que le pouvoir n'a d'idéal."

Jérôme Deshusses.

"Les mots justes trouvés au bon moment sont de l'action."

Hannah Arendt.

"Servir la patrie est la moitié du devoir, servir l'humanité est l'autre moitié."

Victor Hugo.

"Les gens intelligents et les imbéciles ont en commun de se croire intelligents et de prendre les autres pour des imbéciles."

Romain Guilleaumes.

"La superstition est un peu plus humaine que la religion, parce qu'elle manque de morale."

Rémy de Goncourt.

"Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Il n' est pas nécessaire de le dire aux enfants."

Marcel Pagnol.
 
 

"Le pessimisme, quand on s'y habitue, est tout aussi agréable que l'optimisme."

Enoch Arnold Bennett.

"La forte santé incline aux abus. Voilà pourquoi ce sont les malades qui durent et les bien-portants qui claquent."

Maurice Chapelan.

"En matière d'art, j'avoue que je ne hais pas l'outrance ; la modération ne m'a jamais semblé signe d'une nature artistique vigoureuse."

Charles Baudelaire.

PROSES PHILOSOPHIQUES
Victor Hugo

L’énormité de la nature est accablante.

Regardez. Voici la terre :

L’homme est dessus, le mystère est dedans. Globe enrayant ! Un axe à la fois rotatoire et magnétique, c’est-à-dire produisant le mouvement et créant la vie ; au centre, peut-être une fournaise ; aux deux extrémités de l’axe, deux glaciers de mille lieues de tour que déplace lentement la précession des équinoxes et qui, en fondant, font basculer le globe tous les quinze mille ans selon les uns, tous les deux cent mille ans selon les autres, et mettent brusquement la mer à la place de la terre ; submersions périodiques visibles en quelque sorte dans la forme aiguë actuelle de tous les continents du côté du pôle austral, plus lourd en ce moment que le pôle boréal. La première fonction de la terre pour l’homme, c’est d’être l’horloge immense ; sa rotation crée ce que nous appelons le jour ou le nychthemeron ; la Terre mesure le temps dans l’éternité. Prise en elle-même, quelle impénétrable genèse ! Autrefois, dans les profondeurs immémoriales des cycles cosmiques, elle a bouillonné. Les collines marquent ses palpitations, les monts marquent ses convulsions.

Puis, les premières effervescences passées, cette fumée’ est devenue respirable, ce globe est devenu habitable, et une gigantesque ébauche de création a commencé à s’y mouvoir dans la brume. Les plus récentes fouilles de l’Attique ont mis au jour, pour l’œil du géologue, on ne sait quels
(...)

                                                                                         SUITE...

 
 
     
   

 Contact

|  © Horaz.com |
| Citations (thèmes) | Citations (auteurs) . | .   Le coin du lecteur |  Citapics  | Droits de l'Homme | Livres en ligne | ..

.