|  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Oscar Wilde
.
Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, dit
Oscar WILDE
   (1854 - 1900)
(-) Fermer la biographie
Oscar Wilde, de son nom complet Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né le 16 octobre 1854 à Dublin (Irlande) et mort le 30 novembre 1900 à Paris.

Biographie

Oscar Wilde est le fils de Sir William Robert Wills Wilde, chirurgien irlandais, et de Jane Francesca Elgee ("Speranza"), poétesse et nationaliste irlandaise.

Oscar fait d'abord de brillantes études au Trinity College de Dublin, puis au collège Magdalen d'Oxford ; il s'y distingue par son goût pour la discussion, le raffinement, ce qui lui vaudra d'être raillé par ses camarades. Cela ne l'empêcha pas de défendre avec les poings sa réputation, ce qui est quelque peu paradoxal et contredit l'image de dandy qu'il laissera à la postérité.

En 1878, il reçoit le Newdigate Prize pour son poème sur Ravenne. Il en profite pour créer le mouvement de l'Art pour l'Art.

Après l'obtention de son diplôme à Magdalen, Wilde retourne à Dublin, où il rencontre Florence Balcombe, dont il s'amourache. Quand il apprend ses fiançailles avec Bram Stoker, Wilde décide de quitter définitivement l'Irlande.

Il s'installe à Londres en 1879. Séduisant, raffiné et subtil, il est fêté dans toute l'Angleterre. Il développe rapidement sa théorie de l'esthétisme et donne des conférences sur ce thème aux États-Unis. Il devient rédacteur en chef de The Woman's World.

En 1884, Oscar Wilde épouse Constance Lloyd avec qui il aura deux fils, Cyril et Vyvyan.

En 1886, il rencontre Robert Ross qui devient son amant et sera plus tard son exécuteur testamentaire.

La parution en 1890 du Portrait de Dorian Gray lui offre la célébrité littéraire.

En 1891, il rencontre Lord Alfred Douglas de Queensberry, s'en éprend et tous deux mènent une vie débridée en affichant publiquement leur homosexualité. Le père d'Alfred désapprouve cette relation et intente un procès à l'écrivain.

En vertu d'une loi interdisant l'homosexualité, Wilde est condamné à la peine maximale de deux ans de travaux forcés en 1895. Il séjourne dans différentes prisons dont la geôle de Reading . Il n'écrira en prison que de la correspondance et une seule œuvre après sa sortie (Ballade de la Geole de Reading). Ses biens sont confisqués pour payer les frais de justice. Constance Lloyd, sa femme, se réfugie en Allemagne avec ses fils qui changent de nom (Holland).

En 1897, libéré, il quitte l'Angleterre pour la France, où il demeure d'abord à Berneval, en Normandie, sous le nom de Sébastien Melmoth, puis à Paris.

Commence alors une période de déchéance dont il ne sortira pas, malgré l'aide de fidèles amis comme André Gide, finissant ses jours dans la solitude et la misère.

Oscar Wilde meurt d'une méningite, âgé de 46 ans, à Paris, le 30 novembre 1900.

On lui prête ce dernier mot, alors qu'il déclinait dans une chambre d'hôtel luxueuse : " je meurs comme j'ai vécu, largement au-dessus de mes moyens".

Après une inhumation à Bagneux, ses restes sont transférés en 1909 au cimetière du Père-Lachaise, division 89, à Paris. Son tombeau a été sculpté par Sir Jacob Epstein.
- source -
 

Les enfants commencent par aimer leurs parents. En grandissant, ils les jugent, quelquefois ils leur pardonnent.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Toute la mauvaise poésie naît de sentiments sincères.

Le travail est la plaie des classes qui boivent.

Le travail, c'est le refuge des gens qui n'ont rien de mieux à faire.

Conscience et lâcheté ne sont qu'une seule et même chose. Conscience est le nom déposé par la firme.

On a conscience avant, on prend conscience après.

Pour retrouver sa jeunesse, il n'y a qu'à recommencer ses folies.

La seule différence qui existe entre un caprice et une passion éternelle, c'est que le caprice dure un peu plus longtemps.

Les femmes d'aujourd'hui comprennent tout sauf leur mari.

On devrait toujours être amoureux. C'est la raison pour laquelle on ne devrait jamais se marier.  (Une femme sans importance)

Les tragédies des autres sont toujours d'une banalité désespérante.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Il est toujours stupide de donner des conseils, mais en donner de bons est absolument fatal.  (Portrait og Mr W. H.)

Qu'est-ce qu'un cynique ? C'est un homme qui connaît le prix de tout et la valeur de rien.  (L'Eventail de Lady Windermere)

L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.  (L'Eventail de Lady Windermere)

Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.  (Un mari idéal)

Le public est extraordinairement tolérant. Il pardonne tout sauf le génie.  (The Critic as an Artist)

L'homme est un animal raisonnable qui se met régulièrement en colère lorsqu'on lui demande d'agir en accord avec les préceptes de la raison.  (The Critic as an Artist)

Les livres que le monde appelle immoraux  sont ceux qui lui montrent sa propre ignominie.  (Le Portrait de Dorian Gray)

La différence entre littérature et journalisme, c'est que le journalisme est illisible et que la littérature n'est pas lue.  (The Critic as an Artist)

Une chose n'est pas nécessairement vraie parce qu'un homme meurt pour elle.  (Portrait of Mr W. H.)

Il n'y a pas de péché sinon la stupidité.  (The Critic as an Artist)

Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.  (Le Portrait de Dorian Gray)

La vraie vie est si souvent celle qu'on ne vit pas.  (Rose-Leaf and Apple-Leaf)

Le scepticisme est le commencement de la foi.

Démocratie : oppression du peuple, par le peuple, pour le peuple.

Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités.

L'égoïsme ne consiste pas à vivre comme on en a envie, mais à demander aux autres de vivre comme on a soi-même envie de vivre.

L'ambition est le dernier refuge du raté.  (Formules et maximes à l'usage des jeunes gens)

Le seul charme du passé, c'est qu'il est passé.

Souffrir de ses propres fautes, voilà qui est particulièrement amer.

L'opinion publique n'existe que là où il n'y a pas d'idées.  (Quelques maximes pour l'instruction des personnes trop instruites)

Pour savoir la moindre chose sur soi-même, il faut tout savoir sur les autres.

Le mariage est la cause principale de divorce.

Il n'y a qu'une catégorie de gens qui pensent plus à l'argent que les riches, ce sont les pauvres.

Après un bon dîner on n'en veut plus à personne, même pas à sa propre famille.

Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.  (Le Portrait de Dorian Gray)

La caricature est l'hommage que la médiocrité rend au génie.

Celui qui cherche une femme belle, bonne et intelligente, n'en cherche pas une mais trois.

Ceux qui sont infidèles connaissent les plaisirs de l'amour ; ceux qui sont fidèles en connaissent les tragédies.

La philosophie nous apprend à supporter sereinement le malheur des autres.

Il n'y a que les gens superficiels qui se connaissent.

La logique est le dernier refuge des gens sans imagination.

L'homme veut être le premier amour de la femme, alors que la femme veut être le dernier amour de l'homme.

La plupart des gens se contentent d'exister.

Il y a deux tragédies dans la vie : l'une est de ne pas satisfaire son désir et l'autre de le satisfaire.  (L'Eventail de Lady Windermere)

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas.

La société pardonne parfois au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur.

On a le droit de juger un homme à l'influence qu'il exerce sur ses amis.  (Le Portrait de Dorian Gray)

N'importe qui peut sympathiser avec les souffrances d'un ami. Sympathiser avec ses succès exige une nature très délicate.  (Phrases et philosophies)

L'incertitude est l'essence même de l'aventure amoureuse  (Aphorismes)

La conversation doit tout aborder mais ne rien approfondir.  (Intentions)

Quand le droit n'est pas la force, il est le mal.  (Intentions)

Dieu ? On peut demander à l'homme de croire à l'impossible, mais non à l'improbable.  (Correspondance)

La fatalité veut que l'on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est mieux encore.  (Entretiens)

Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sages se contredisent eux-mêmes.  (Phrases et philosophies)

L'humanité se prend trop au sérieux ; c'est le péché originel de notre monde.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Que de choses nous mettrions au rebut si nous ne craignions pas de les voir ramassées par autrui.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Aimer, c'est se surpasser.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Tout chemin aboutit au même point : la désillusion.  (Le Portrait de Dorian Gray)

Seuls les sens peuvent guérir l'âme, tout comme l'âme seule peut guérir les sens.  (Le Portrait de Dorian Gray)

De nos jours, on peut survivre à tout, sauf à la mort.

Les personnes âgées croient tout, les adultes doutent de tout et les jeunes savent tout.

La beauté est dans le regard de celui qui regarde.

En Angleterre, rien n'est fait pour les femmes, même pas les hommes.

Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.  (L'Eventail de Lady Windermere)

J'ai les goûts les plus simples du monde, je me contente du meilleur.

Une vérité cesse d'être vraie quand plus d'une personne y croit.

Le progrès n'est que l'accomplissement des utopies.

Une femme commence par résister aux avances d'un homme ; ensuite, elle l'empêche de s'enfuir.

Je vis dans la terreur de ne pas être incompris.

La mode est une forme de laideur si intolérable qu'il faut en changer tous les six mois.

La vie est tout simplement un mauvais quart d'heure composé d'instants exquis.

Ce ne sont pas les êtres parfaits qui ont besoin d'amour, ce sont les imparfaits.

A une femme intelligente, il manque l'indéfinissable charme de la fragilité.

L'amour de soi est une idylle qui ne finit jamais.

Nul homme n'est assez riche pour racheter son passé.

Tout se prouve, même ce qui est vrai.

Une femme met quarante-cinq ans pour arriver à la trentaine.

Les émotions des gens qu'on a cessé d'aimer paraissent toujours un peu ridicules.

Si Adam avait été homosexuel, personne ne serait là pour le dire.

On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres.

Un véritable ami vous poignarde en face.

Je déteste les discussions, elles font parfois changer d'avis.

Mon devoir est une chose que je ne fais jamais, par principe.

Quelques auteurs :
- Aristote
- Louis de Bonald
- Georges Courteline
- Albert Einstein
- Julien Green
- Aldous Huxley
- Henri Jeanson
- Érard de La Reid
- Alfred de Musset
- Platon
- Rivarol
- Louis Scutenaire
- Gustave Thibon
- Virgile

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Conscience
- Désespoir
- Enfants
- Sentiments
- Travail

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Agora
- A la lettre

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK