|  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
.
PLUTARQUE    (46 - 125)
(-) Fermer la biographie
Plutarque est un biographe et moraliste grec, né en l'an 46 et mort en 125, à Chéronée (Béotie).
 

Biographie

Plutarque est né à Chéronée (petite ville proche de Delphes). Malheureusement, les historiens ne possèdent que peu d’informations sur la vie de l’illustre biographe, seuls la Souda (Xe siècle) et une note d’Eusèbe de Césarée font référence à sa vie. Les témoignages les plus importants restent ceux que l’écrivain a glissé lui-même dans son œuvre.

On le sait fils d'une bonne famille, qui a jugé bon de l’envoyer en 65 à l’école platonicienne d’Athènes, où Ammonios d'Athènes lui apprend les sciences et la philosophie. Il obtient la citoyenneté athénienne. Il fait un voyage à Delphes, avec Ammonios et Néron, ensuite un autre à Alexandrie.

Il se rend pour la première fois à Rome, où il enseigne le grec et la philosophie morale sous les règnes de Vespasien et, en 79, de Titus. Il se marie, retourne s'installer à Chéronée, où il ouvre une école.

Il écrit Sur la fortune d'Alexandre, les Vies de Galba et d'Othon. Il séjourne de nouveau à Rome en 88, plus longuement en 92. Il acquiert la citoyenneté romaine. Vers 100-102, il commence l'immense cycle de ses Vies parallèles. Il revient ensuite à Chéronée où il se partage entre l’écriture de son œuvre et la vie publique (il organisait les fêtes religieuses). Il meurt vers 125.

C’est un auteur monumental et très fécond de plusieurs traités de morale, de philosophie, de théologie, de politique, un érudit doué d’une connaissance encyclopédique. Dans ses biographies, il étudie la vertu à travers ses personnages de héros et adopte une position qui n’est pas celle de l’historien. Plutarque adhère aux faits qu’il présente, il imprègne son récit. C’est un moraliste et un observateur platonicien. Néanmoins, il s'oppose aux stoïciens et épicuriens.
 

Oeuvre

Les Vies parallèles des hommes illustres rassemblent cinquante biographies, dont 46 sont présentées par paire, en opposant un Grec et un Romain célèbres (par exemple Thésée et Romulus, Alexandre le Grand et César, Démosthène et Cicéron). On date l'écriture de ces biographies entre 100 et 110.

C'est l'œuvre la plus connue de Plutarque. Elle était admirée de Montaigne comme du Grand Condé; Corneille et Shakespeare y ont puisé des sujets de tragédie.

Les Œuvres morales sont plus de 230 traités consacrés à des sujets nombreux et variés. Seuls 79 nous sont parvenus : De la curiosité, De la tranquillité de l'âme, Des vertus morales, Du génie de Socrate, etc.

Il a aussi écrit des Dialogues pythiques et des Propos de table, inspirés de Platon. - source -
 

Une armée de cerfs conduite par un lion est plus efficace qu'un armée de lions conduite par un cerf.

Les livres ont conduit plus d'un au savoir et plus d'un à la folie.  (Vie des hommes illustres)

L'âme d'un homme amoureux vit dans un corps étranger.  (Vie de Caton l'Ancien)

Le temps des armes n'est pas celui des lois.  (Vie de César)

Les bons n'ont pas besoin qu'on les défende.  (Vie de Phocion)

Frappe, mais écoute.  (Vie de Thémistocle)

La patience a beaucoup plus de pouvoir que la force.  (Vie de Sertorius)

Partout où la peau du lion ne peut atteindre, il faut y coudre celle du renard.  (Vie de Lysandre, mot lui étant attribué)

Ce n'est pas toujours dans les actions les plus éclatantes que se montrent davantage les vertus et les vices des hommes.  (Vie d'Alexandre)

Ôte-toi de mon soleil.

Avoir du temps, c'est posséder le bien le plus précieux pour celui qui aspire à de grandes choses.  (Vie des hommes illustres)

Un homme qui craint de s'enivrer ne jette pas son vin, il le mélange.  (Oeuvres morales)

Le sommeil est le seul don gratuit qu'accordent les dieux.  (Oeuvres mortels)

Le commencement de bien vivre, c'est de bien écouter.  (Comment écouter)

Pensez deux fois avant de parler et vous parlerez deux fois mieux.

La médecine fait mourir plus longtemps.

Il faut vivre et non pas seulement exister.

Quand les bougies sont éteintes, toutes les femmes sont jolies.  (Préceptes conjugaux)

Il faut avoir des amis et des ennemis ; des amis pour nous apprendre notre devoir, et des ennemis pour nous obliger à le faire.

Un beau visage est un traître qui se fait craindre et qu'on regarde avec plaisir.

Quelques auteurs :
- Woody Allen
- Simone de Beauvoir
- Jean Cocteau
- Pierre Desproges
- Julien Green
- Victor Hugo
- Eugène Ionesco
- Jean de La Bruyère
- Alfred de Musset
- Blaise Pascal
- Ernest Renan
- Louis Scutenaire
- Gustave Thibon
- Virgile

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Armée
- Bien
- Livre
- Vertu
- Vice

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Agora
- Mémo

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK