|  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Pétrone
.
Petronius Arbiter, dit
PÉTRONE    (14 à 66)
(-) Fermer la biographie
Pétrone (en latin Caius Petronius Arbiter) est un écrivain latin, né en 14 à Palerme et mort en 66 à Cumes (Grèce).
 

Biographie

Il a vécu sous la dynastie des Julio-Claudiens, comme Claude et Néron. Il fut d'abord proconsul en Bithynie, puis fut nommé consul pendant le règne de Néron. Bien que cette fonction eût perdu beaucoup de son importance alors, elle montre l'influence dont jouissait Pétrone. Tacite le décrit comme un homme de plaisir, dormant le jour et vaquant à ses affaires la nuit. Il devint ensuite un ami de Néron.

La bonne fortune de Pétrone suscita des jalousies. Tigellin, préfet du prétoire, le fit accuser d'avoir participé à la conjuration de Pison, en 65. Pétrone était en effet un ami de Scævinus, l'un des conjurés. Comprenant que son sort était joué, il se trancha les veines en 66 au cours d'un dernier festin donné à ses amis, alors qu'il se trouvait à Cumes avec la cour.

Avant de mourir, il trouva le temps d'écrire son testament, qu'il adressa à Néron, et qui récapitulait les torts qu'il reprochait à l'empereur. Le Satyricon fut écrit durant le règne de Néron.

Il est cependant possible que l'auteur du Satyricon soit un autre Petronius.
 

Le Satyricon

Le Satyricon est un roman qui mêle vers et prose, latin classique et vulgaire. Le titre est d’ailleurs une dérivation du latin satura, qui signifie « mélange, pot-pourri ».

Il conte les aventures, dans une Rome décadente de deux jeunes débauchés, Encolpe et Ascylte, ainsi que du jeune amant de ce dernier, Giton. Au cours de leurs pérégrinations, ils sont invités par un riche affranchi, Trimalcion, qui les invite à un splendide festin. Les convives discutent d’eux-mêmes et de la vie en général. - source -
 

Que peuvent les lois, là où ne règne que l'argent ?  (Satyricon)

La marmite des camarades cesse vite de bouillir et, quand les affaires se gâtent, adieu les amis !  (Satyricon)

Celle qui l'a porté veau, peut aussi le porter taureau.  (Satyricon)

L'amitié : un beau nom que l'on change quand il gêne.  (Satyricon)

Le médecin n'est rien d'autre qu'un réconfort pour l'esprit.  (Satyricon)

La rareté fait le prix des choses.  (Satyricon)

Il est rare de voir la sagesse alliée à la beauté.  (Satyricon)

La neige séjourne longtemps sur les sols pierreux, mais disparaît vite sur les terres cultivées.

Il vaut mieux avoir un bel engin qu'un beau génie.

Tu vois les poux sur autrui, tu ne vois pas les tiques sur toi-même.

A voir marcher quelqu'un, on connaît sa pensée.

Quelques auteurs :
- Alphonse Allais
- Beaumarchais
- G. Clemenceau
- René Descartes
- Jean Giraudoux
- Michel Houellebecq
- Milan Kundera
- Gustave Le Bon
- Montherlant
- Friedrich Nietzsche
- Raymond Radiguet
- Aurélien Scholl
- Talleyrand
- Vauvenargues

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Amitié
- Argent
- Loi
- Pensée
- Sentiments

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK