Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues
.
Luc de Clapiers, marquis de
VAUVENARGUES    (1715 - 1747)
(+) Ouvrir la biographie

La haine des faibles n'est pas si dangereuse que leur amitié.  (Réflexions et Maximes)

La haine n'est pas moins volage que l'amitié.  (Réflexions et Maximes)

Nous n'avons pas assez d'amour-propre pour dédaigner le mépris d'autrui.  (Réflexions et Maximes)

Les feux de l'aurore ne sont pas si doux que les premiers regards de la gloire.  (Réflexions et Maximes)

Le prétexte ordinaire de ceux qui font le malheur des autres est qu'ils veulent leur bien.  (Réflexions et Maximes)

Ceux qui se moquent des penchants sérieux aiment sérieusement les bagatelles.  (Réflexions et Maximes)

Il y a des semences de bonté et de justice dans le coeur de l'homme, si l'intérêt propre y domine.  (Réflexions et Maximes)

Pour exécuter de grandes choses, il faut vivre comme si on ne devait jamais mourir.  (Réflexions et Maximes)

La clarté est la bonne foi des philosophes.  (Réflexions et Maximes)

Les grandes pensées viennent du coeur.  (Réflexions et Maximes)

On méprise les grands desseins lorsqu'on ne se sent pas capable des grands succès.  (Réflexions et Maximes)

On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu.  (Réflexions et Maximes)

Il est faux que l'égalité soit une loi de la nature. La nature n'a rien fait d'égal ; la loi souveraine est la subordination et la dépendance.  (Réflexions et Maximes)

L'espérance est le plus utile et le plus pernicieux des biens.  (Réflexions et Maximes)

L'espérance fait plus de dupes que l'habileté.  (Réflexions et Maximes)

La patience est l'art d'espérer.

Il est difficile d'estimer quelqu'un comme il veut l'être.  (Réflexions et Maximes)

Quand on sent qu'on n'a pas de quoi se faire estimer de quelqu'un, on est bien près de le haïr.  (Réflexions et Maximes)

Le sentiment de nos forces les augmente.  (Réflexions et Maximes)

La générosité souffre des maux d'autrui, comme si elle en était responsable.  (Réflexions et Maximes)

Le vice fomente la guerre ; la vertu combat.  (Réflexions et Maximes)

On ne peut être juste si on n'est pas humain.  (Réflexions et Maximes)

Ni l'ignorance n'est défaut d'esprit, ni le savoir n'est preuve de génie.  (Réflexions et Maximes)

C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.  (Réflexions et Maximes)

Quiconque est plus sévère que les lois est un tyran.  (Réflexions et Maximes)

C'est un grand signe de médiocrité de louer toujours modérément.  (Réflexions et Maximes)

La modération des faibles est médiocrité.  (Réflexions et Maximes)

La modération des grands hommes ne borne que leurs vices.  (Réflexions et Maximes)

On ne peut juger de la vie par une plus fausse règle que la mort.  (Réflexions et Maximes)

La raison nous trompe plus souvent que la nature.  (Réflexions et Maximes)

Qui sait tout souffrir peut tout oser.  (Réflexions et Maximes)

Ce qui fait qu'on goûte médiocrement les philosophes, c'est qu'ils ne nous parlent pas assez des choses que nous savons.  (Réflexions et Maximes)

L'art de plaire est l'art de tromper.  (Réflexions et Maximes)

Personne n'est sujet à plus de fautes que ceux qui n'agissent que par réflexion.  (Réflexions et Maximes)

La servitude abaisse les hommes jusqu'à s'en faire aimer.  (Réflexions et Maximes)

On dit peu de choses solides lorsqu'on cherche à en dire d'extraordinaires.  (Réflexions et Maximes)

La solitude est à l'esprit ce que la diète est au corps, mortelle lorsqu'elle est trop longue, quoique nécessaire.  (Réflexions et Maximes)

Les conseils de la vieillesse éclairent sans échauffer, comme le soleil de l'hiver.  (Réflexions et Maximes)

La reconnaissance est le sentiment d'un bienfait.

La conscience est la plus changeante des règles.

Il est triste que la bonté n'accompagne pas toujours la force.

La guerre n'est pas si onéreuse que la servitude.  (Réflexions et Maximes)

La foi est la consolation des misérables et la terreur des heureux.  (Réflexions et Maximes)

Tout ce qui flatte le plus notre vanité n'est fondé que sur la culture, que nous méprisons.  (Réflexions et Maximes)

La clémence vaut mieux que la justice.

On tourne une pensée comme un habit, pour s'en servir plusieurs fois.  (Pensées diverses)

L'orgueil est le consolateur des faibles.  (Réflexions et Maximes)

La liberté est incompatible avec la faiblesse.

La paix rend les peuples plus heureux, et les hommes plus faibles.

La stérilité de sentiment nourrit la paresse.

Les paresseux ont toujours envie de faire quelque chose.

Le défaut d'ambition, dans les grands, est quelquefois la source de beaucoup de vices ; de là le mépris des devoirs, l'arrogance, la lâcheté et la mollesse.

Un homme sans passion est un roi sans sujet.

Les passions ont appris aux hommes la passion.

La vérité est le soleil des intelligences.  (Pensées diverses)

La netteté est le génie des maîtres.  (Réflexions et Maximes)

L'utilité de la vertu est si manifeste que les méchants la pratiquent par intérêt.

Il nous est plus facile de nous teindre d'une infinité de connaissances, que d'en bien posséder un petit nombre.  (Réflexions et Maximes)

La nécessité nous délivre de l'embarras du choix.

Le désespoir comble non seulement notre misère, mais notre faiblesse.

Ceux qui échappent aux misères de la pauvreté n'échappent pas à celles de l'orgueil.  (Réflexions et Maximes)

Pour se donner, il faut s'appartenir.

Le corps a ses grâces, l'esprit ses talents, le coeur n'aurait-il que des vices ?

C'est une raison de parler beaucoup que de penser peu.  (Réflexions et Maximes)

Les grands hommes, en apprenant aux faibles à réfléchir, les ont mis sur la route de l'erreur.  (Réflexions et Maximes)

Le commerce est l'école de la tromperie.  (Réflexions et Maximes)

Les faibles veulent dépendre, afin d'être protégés. Ceux qui craignent les hommes aiment les lois.  (Réflexions et Maximes)

Le désespoir est la plus grande des erreurs.  (Réflexions et Maximes)

L'esprit ne tient pas lieu de savoir.  (Réflexions et Maximes)

Le terme de l'habileté est de gouverner sans la force.  (Réflexions et Maximes)

Ceux qui n'ont que de l'esprit ont du goût pour les grandes choses et de la passion pour les petites.  (Réflexions et Maximes)

Les conseils les plus faciles à pratiquer sont les plus utiles.  (Réflexions et Maximes)

Les faibles veulent quelquefois qu'on les croie méchants ; mais les méchants veulent toujours passer pour des bons.  (Réflexions et Maximes)

L'ambition ardente exile les plaisirs de la jeunesse pour gouverner seule.  (Réflexions et Maximes)

Quelques auteurs :
- Woody Allen
- Ambrose Bierce
- G. Clemenceau
- Alex. Dumas, père
- Sacha Guitry
- Edouard Herriot
- Soren Kierkegaard
- Gustave Le Bon
- Montaigne
- Friedrich Nietzsche
- Ernest Renan
- George Sand
- Mark Twain
- Oscar Wilde

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Amitié
- Bien
- Haine
- Mépris
- Philosophie

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK