Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Platon
.
PLATON    (-428 à -347)
(+) Ouvrir la biographie

Qu'est-ce que craindre la mort sinon s'attribuer un savoir qu'on n'a point ?  (Apologie de Socrate)

L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance.  (La République)

Comme les loups aiment les agneaux.  (Phèdre)

L'incorrection du langage n'est pas seulement une faute contre le langage même : elle fait encore du mal aux âmes.  (Phédon)

La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses.

C'est cette force qui maintient en tout temps l'opinion juste et légitime sur ce qu'il faut craindre et ne pas craindre que j'appelle et définis courage.  (La République)

Le beau seul a cette destination d'être parfaitement manifeste et parfaitement digne d'amour.  (Phèdre)

Ce n'est pas de vivre selon la science qui procure le bonheur ; ni même de réunir toutes les sciences à la fois, mais de posséder la seule science du bien et du mal.

Il n'y a rien de bien ou de mauvais sauf ces deux choses : la sagesse qui est un bien et l'ignorance qui est un mal.  (Euthydème)

Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique.  (La République)

Il y a en chacun de nous des calculs que nous nommons espérance.

Si l'on interroge bien les hommes, en posant bien les questions, ils découvrent d'eux-mêmes la vérité sur chaque chose.

Les vrais philosophes s'exercent à mourir, et ils sont, de tous les hommes, ceux qui ont le moins peur de la mort.

Chacun, parce qu'il pense, est seul responsable de la sagesse ou de la folie de sa vie, c'est-à-dire de sa destinée.

L'essentiel n'est pas de vivre, mais de bien vivre.  (Criton)

La dialectique est pour ainsi dire le faîte et le couronnement des sciences.  (La République)

La vertu n'est pas un don de nature.  (Ménon)

Il est tout à fait d'un philosophe ce sentiment : s'étonner.  (Théétète)

Celui-là est le plus savant, qui sait, comme Socrate, qu'en fin de compte, son savoir est nul.  (Apologie de Socrate)

Jamais aucun homme ne fait aucune loi ; les vicissitudes et les calamités de toute nature décident de toutes nos législations.  (Les Lois)

Rien, selon moi, n'est plus funeste à l'homme qu'une opinion fausse.  (Gorgias)

Il faut appeler philosophes ceux qui s'attachent en tout à l'essence, et non amis de l'opinion.  (La République)

Les maux ne cesseront pas pour les humains avant que la race des purs et authentiques philosophes n'arrive au pouvoir.  (La République)

La vie est, en quelque sorte, un pèlerinage.  (Axiochus)

Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure.

La perversion de la cité commence par la fraude des mots.

On ne comprend pas ce qu'est la science de la chaussure quand on ne comprend pas ce qu'est la science.  (Théétète)

Le sage parle perce qu'il a quelque chose à dire, le fou parce qu'il a à dire quelque chose.

Le corps est le tombeau de l'âme.  (Cratyle)

La vie est un court exil.

L'excès de liberté ne peut tourner qu'en excès de servitude pour un particulier aussi bien que pour un Etat.  (La République)

Touché par l'amour, tout homme devient poète.

Le premier bien est la santé, le deuxième la beauté, le troisième la richesse.  (Les Lois)

La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée.  (La Musique)

Les malicieux ont l'âme petite, mais la vue perçante.  (La République)

A pratiquer plusieurs métiers, on ne réussit dans aucun.  (La République)

La simplicité véritable allie la bonté à la beauté.  (La République)

La plupart des hommes au pouvoir deviennent des méchants.  (Gorgias)

La victoire sur soi est la plus grande des victoires.

Le plus grand mal, à part l'injustice, serait que l'auteur de l'injustice ne paie pas la peine de sa faute.  (Gorgias)

Les yeux de l'esprit ne commencent à être perçants que quand ceux du corps commencent à baisser.  (Le Banquet)

En toutes choses les extrêmes sont rares, les choses moyennes très communes.

Les hommes ne veulent pas ce qu'ils font mais ce en vue de quoi il font ce qu'ils font.  (Gorgias)

L'homme est la mesure de toute chose.  (Théétète)

Donne et tu recevras.

La nécessité est la mère de l'invention.  (La République)

L'homme n'est qu'un jouet inventé par Dieu.

L'amour est aveugle.

Ce n'est pas parce qu'on craint de la commettre, mais c'est parce qu'on craint de la subir que l'on blâme l'injustice.

Quelques auteurs :
- Alphonse Allais
- Beaumarchais
- G. Clemenceau
- René Descartes
- Jean Giraudoux
- Michel Houellebecq
- Milan Kundera
- Gustave Le Bon
- Montherlant
- Friedrich Nietzsche
- Raymond Radiguet
- Nicolas Sarkozy
- Talleyrand
- Vauvenargues

Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Bonté
- Espoir
- Mort
- Opinion
- Philosophie

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Agora

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK