Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
André Malraux
.
Georges André Malraux, dit
André MALRAUX
   (1901 - 1976)
(+) Ouvrir la biographie

L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir.

Le difficile n'est pas d'être avec ses amis quand ils ont raison, mais quand ils ont tort.  (L'Espoir)

Un homme qui pense, non à une femme comme au complément d'un sexe, mais au sexe comme au complément d'une femme, est mûr pour l'amour.

Croyez-vous que toute vie réellement religieuse ne soit pas une conversion de chaque jour ?  (La Condition humaine)

On ne ressemble pas à ceux qu'on admire en imitant leurs oeuvres.  (Le Musée imaginaire)

Toute civilisation est hantée, visiblement ou invisiblement, par ce qu'elle pense de la mort.  (Antimémoires)

On ne fait pas de politique avec de la morale, mais on n'en fait pas davantage sans.  (L'Espoir)

Le mépris des hommes est fréquent chez les politiques, mais confidentiel.  (Le Temps du mépris)

L'Acropole est le seul lieu au monde hanté à la fois par l'esprit et par le courage.  (Oraisons Funèbres)

Il est peu d'actions que les rêves nourrissent au lieu de les pourrir.  (Les Noyers de l'Altenburg)

Le Christ est un anarchiste qui a réussi. C'est le seul.  (L'Espoir)

Il y a des guerres justes, il n'y a pas d'armées justes.  (L'Espoir)

On ne peut pas faire un art qui parle aux masses quand on n'a rien à leur dire.  (L'Espoir)

L'homme s'est plus souvent lié à l'au-delà qu'il croit connaître qu'à celui qu'il sait ignorer.  (Les Voix du silence)

Cette auberge sans routes qui s'appelle la vie.  (Antimémoires)

Reconnaître la liberté d'un autre, c'est lui donner raison contre sa propre souffrance.  (La Condition humaine)

Tout aventurier est né d'un mythomane.  (La Voie royale)

Je vois dans l'Europe une barbarie attentivement ordonnée, où l'idée de la civilisation et celle de l'ordre sont chaque jour confondues.  (La Tentation de l'Occident)

Il est mauvais de penser aux hommes en fonction de leurs bassesses.  (L'Espoir)

Le chef-d'oeuvre est garant du génie, le génie n'est pas garant du chef-d'oeuvre.  (Antimémoires)

Le coup d'état du christianisme, c'est d'avoir installé la fatalité dans l'homme. De l'avoir fondée sur notre nature.  (Les Noyers de l'Altenburg)

L'individu s'oppose à la collectivité, mais il s'en nourrit.  (Le Temps du mépris)

On ne connaît jamais un être, mais on cesse parfois de sentir qu'on l'ignore.  (La Condition humaine)

La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert.  (Oraisons Funèbres)

Une culture ne meurt que de sa propre faiblesse.  (La Tentation de l'Occident)

J'ai vu des démocraties intervenir contre à peu près tout, sauf contre les fascismes.  (L'Espoir)

La tragédie de la mort est en ceci qu'elle transforme la vie en destin.  (L'Espoir)

Toute douleur qui n'aide personne est absurde.  (La Condition humaine)

La mort n'est pas une chose si sérieuse ; la douleur, oui.  (L'Espoir)

L'érotisme, c'est l'humiliation en soi ou chez l'autre, peut-être chez tous les deux.  (La Condition humaine)

Quel jour étonnant, que le jour où l'homme s'est mis à se croire éternel.  (Antimémoires)

Celui qui se tue court après une image qu'il s'est formée de lui-même : on ne se tue jamais que pour exister.  (La Voie royale)

La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers.

Que la victoire demeure avec ceux qui auront fait la guerre sans l'aimer !  (Les Noyers de l'Altenburg)

Vivre, c'est transformer en conscience une expérience aussi large que possible.

Le génie du vitrail commence quand le sourire commence.  (Les Voix du silence)

Les grands artistes ne sont pas les transcripteurs du monde, ils en sont les rivaux.

Etre aimé sans séduire est un des beaux destins de l'homme.

Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie.  (Les Conquérants)

S'il existe une solitude où le solitaire est abandonné, il en existe une où il n'est solitaire que parce que les hommes ne l'ont pas encore rejoint.  (Le Triangle noir)

La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.

La vérité d'un homme, c'est d'abord ce qu'il cache.  (Antimémoires)

Il y a une fraternité qui ne se trouve que de l'autre côté de la mort.  (L'Espoir)

Il n'y a pas de héros sans auditoire.  (L'Espoir)

Le tombeau des héros est le coeur des vivants.  (Oraisons Funèbres)

Que m'importe ce qui n'importe qu'à moi ?  (Antimémoires)

On n'enseigne pas à tendre l'autre joue à des gens qui, depuis deux mille ans, n'ont jamais reçu que des gifles.  (L'Espoir)

Les millénaires n'ont pas suffi à l'homme pour apprendre à voir mourir.  (Antimémoires)

Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser.  (La Voie royale)

On ne voit vieillir que les autres.  (Les Chênes qu'on abat...)

Mourir est passivité, mais se tuer est acte.  (La Condition humaine)

La mort est là comme la preuve irréfutable de l'absurdité de la vie.  (La Voie Royale)

L'homme ne se construit qu'en poursuivant ce qui le dépasse.

Les hommes sont la vermine de la terre.  (La Condition humaine)

La souffrance, j'aime mieux la diminuer que d'en rendre compte.  (La Condition humaine)

Les idées ne sont pas faites pour être pensées mais vécues.

Réussite. Accession au dernier poste, c'est-à-dire au niveau d'incompétence.

Nous ne savons pas ressusciter les corps, mais nous commençons à savoir ressusciter les rêves.

Un homme est la somme de ses actes, de ce qu'il fait, de ce qu'il peut faire. Rien d'autre.  (La Condition humaine)

L'avenir est un présent que nous fait le passé.

Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas.

Juger, c'est de toute évidence ne pas comprendre puisque, si on comprenait, on ne pourrait pas juger.  (Les Conquérants)

Les hommes ne meurent que pour ce qui n'existe pas.  (L'Espoir)

La Joconde sourit parce que tous ceux qui lui ont dessiné des moustaches sont morts.  (La Tête d'obsidienne)

Ce que l'esprit voit, le coeur le ressent.  (La Condition humaine)

L'homme est né lorsque pour la première fois, devant un cadavre, il a chuchoté : Pourquoi ?

Le musée transforme l'oeuvre en objet.  (La Métamorphose des Dieux)

La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise.

Ceux qui croient que le pouvoir est amusant confondent "pouvoir" et "abus de pouvoir".

Ce n'est pas par obéissance qu'on se fait tuer. Ni qu'on tue. Sauf les lâches.  (La Condition humaine)

Quelques auteurs :
- Hazrat Ali
- Christian Bobin
- Georges Courteline
- Denis Diderot
- Albert Einstein
- Gustave Flaubert
- Jean Guéhenno
- Victor Hugo
- Joseph Joubert
- Alphonse Karr
- La Rochefoucauld
- Montherlant
- Platon
- Nicolas Sarkozy
- Gustave Thibon

- Bernard Willems
Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Action
- Civilisation
- Politique
- Sexe
- Vie / Vivre

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Malraux 2001
- AndreMalraux.com
- Agora
- A la lettre

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK