Share  

 

   
   

 

 |  . Citations          
 
Index des Thèmes   Index des Auteurs
   
 


 

 
 
 
 
 
 
 

 
Gustave Flaubert
.
Gustave FLAUBERT    (1821 - 1880)
(+) Ouvrir la biographie

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.

La passion de la perfection vous fait détester même ce qui s'en approche.

La censure, quelle qu'elle soit, me paraît une monstruosité, une chose pire que l'homicide; l'attentat contre la pensée est un crime de lèse-âme. La mort de Socrate pèse encore sur le genre humain.

Voir les choses en farce est le seul moyen de ne pas les voir en noir. Rions pour ne pas pleurer.

La femme est un produit de l'homme. Dieu a créé la femelle, et l'homme a fait la femme ; elle est le résultat de la civilisation, une oeuvre factice.

Tout le rêve de la démocratie est d'élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est en partie accompli.

La race des gladiateurs n'est pas morte, tout artiste en est un. Il amuse le public avec ses agonies.

Chacun de nous a dans le coeur une chambre royale ; je l'ai murée, mais elle n'est pas détruite.

Ah ! Quelle nécropole que le coeur humain ! Pourquoi aller aux cimetières ? Ouvrons nos souvenirs, que de tombeaux !

Une âme se mesure à la dimension de son désir, comme l'on juge d'avance les cathédrales à la hauteur de leurs clochers.

Il tournait dans son désir, comme un prisonnier dans son cachot.

Il y aura un rire immense de désespoir quand les hommes verront ce vide, quand il faudra quitter la vie pour la mort...

Les affections profondes ressemblent aux honnêtes femmes ; elles ont peur d'être découvertes, et passent dans la vie les yeux baissés.

Si nous savions comment notre corps est fait, nous n'oserions pas faire un mouvement.

J'appelle bourgeois quiconque pense bassement.

Il y a bien des chemins sans voyageur. Il y a encore plus de voyageurs qui n'ont pas leur sentier.

La bêtise consiste à vouloir conclure.

Quelle admirable invention du diable que les rapports sociaux !

Il ne faut jamais penser au bonheur ; cela attire le diable, car c'est lui qui a inventé cette idée-là pour faire enrager le genre humain.

On se sauve de tout par l'orgueil.

Le crétin diffère moins de l'homme ordinaire que celui-ci ne diffère de l'homme de génie.  (Carnets)

Du moment que vous prouvez, vous mentez.

On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art.

C'est bien la peine de n'être pas tout à fait des imbéciles pour vivre comme des fous !

Ecrit, bien écrit : Mot de portiers pour désigner les romans-feuilletons qui les amusent.

Le mot ne manque jamais quand on possède l'idée.

Un infini de passions peut tenir dans une minute.

L'égalité, c'est l'esclavage.  (Correspondance)

On peut juger de la beauté d'un livre, à la vigueur des coups de poings qu'il vous a donnés et à la longueur de temps qu'on met ensuite à en revenir.

Erection : Ne se dit qu'en parlant des monuments.

Il faut, si l'on veut vivre, renoncer à avoir une idée nette de quoi que ce soit. L'humanité est ainsi, il ne s'agit pas de la changer, mais de la connaître.

Le souvenir est l'espérance renversée. On regarde le fond du puits comme on a regardé le sommet de la tour.  (Carnets)

L'amour, après tout, n'est qu'une curiosité supérieure, un appétit de l'inconnu qui vous pousse dans l'orage, poitrine ouverte et tête en avant.

On ne fait rien de grand sans le fanatisme.

Evidence : Vous aveugle, quand elle ne crève pas les yeux.

La presse est une école d'abrutissement parce qu'elle dispense de penser.

Le meilleur des gouvernements pour moi, c'est celui qui agonise, parce qu'il va faire place à un autre.

La mort n'a peut-être pas plus de secrets à nous révéler que la vie...

Plus une idée est belle, plus la phrase est sonore.

Débauche : Cause de toutes les maladies des célibataires.

La parole est un laminoir qui allonge toujours les sentiments.

Imbéciles : Ceux qui ne pensent pas comme nous.

Le difficile en littérature, c'est de savoir quoi ne pas dire.

A moins d'être un crétin, on meurt toujours dans l'incertitude de sa propre valeur et de celle de ses oeuvres.

L'égoïsme intellectuel est peut-être l'héroïsme de la pensée.  (Correspondance)

Une sottise ou une infamie, en se renforçant d'une autre, peut devenir respectable. Collez la peau d'un âne sur un pot de chambre, et vous en faites un tambour.

Le seul moyen de guérir, c'est de se considérer comme guéri.

Le comble de l'orgueil, c'est de se mépriser soi-même.

Quand on a quelque chose dans le ventre, on ne meurt pas avant d'avoir accouché.

Rien n'est humiliant comme de voir les sots réussir dans les entreprises où l'on échoue.

La manière la plus profonde de sentir quelque chose est d'en souffrir.

Prenez garde à la tristesse. C'est un vice.

Egoïsme. Se plaindre de celui des autres et ne pas s'apercevoir du sien.  (Dictionnaire des idées reçues)

Génie : inutile de l'admirer c'est une névrose !  (Dictionnaire des idées reçues)

Le génie, c'est Dieu qui le donne, mais le talent nous regarde.  (Correspondance, à Louise Colet)

Quand le peuple ne croira plus à l'Immaculée Conception, il croira aux tables tournantes.  (Correspondance)

Le vice est toujours puni. La vertu aussi.

Quelques auteurs :
- Louis Aragon
- Napoléon Bonaparte
- Céline
- Georges Duhamel
- André Gide
- Victor Hugo
- Henri Jeanson
- Alphonse Karr
- La Rochefoucauld
- Montaigne
- Plutarque
- Edmond Rostand

- Armand Salacrou

- Tacite
- Voltaire

- Bernard Willems
Tous les auteurs

Quelques thèmes :
- Avenir
- Coeur
- Passé
- Réussir
- Vengeance

Tous les thèmes

Liens externes :
- Wikipédia
- Agora

     
     
 

Liste des THEMES | Liste des AUTEURS | Accueil d'HORAZ

 
 

 
     

  .

 Contact

 |  © Horaz.com  |
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK